La fin du Dropshipping, notre avis.

Notre avis sur le dropshipping
4.3
(6)

Chaque année, on y a droit. Un Youtubeur sort une vidéo annonçant la fin du Dropshipping (bien souvent sans en avoir jamais vraiment fait). Il y a peu un membre de notre communauté m’a interpellé sur cette question. Il m’a demandé mon avis sur le Dropshipping, si ce n’était pas une arnaque. Si le Drop n’allait pas mourir…

En fait, quand on me pose cette question et que je regarde les prophètes youtubeurs, je me dis toujours que le principe du dropshipping est mal compris.

Le Dropshipping, c’est quoi ?

Si on me dit que le dropshipping va mourir, je réponds qu’il est plutôt l’avenir du Ecommerce, et peut être du commerce en général. Pour cela, comprenons bien ce que c’est.  » Drop Shipping « , signifie littéralement livraison directe. Pour simplifier le principe, on peut dire que c’est le stade ultime de la réduction de la chaîne logistique. Dis comme ça, c’est pas forcément clair. 🙂 Laissez moi m’expliquer.

Dans l’histoire d’une vente, il y a toujours un vendeur, un acheteur et un fournisseur. Le fournisseur peut être le vendeur. On appelle ça de la vente directe (comme les fruits et légumes).

Mais le cas habituel est celui-ci: Le vendeur achète à son fournisseur, fait venir la marchandise (et la stocke dans un entrepôt.) Puis vend au client.

En dropshipping c’est pareil. Sauf que le vendeur achète le produit au fournisseur qu’après avoir vendu la marchandise au client. De plus, le fournisseur envoie directement la marchandise au client une fois la transaction effectuée. Un peu comme un revendeur qui vendrait une voiture qu’il n’a pas en stock…

Les avantages sont multiples. Aucun stock, donc aucune perte. Et aucune avance de trésorerie. En théorie, vous pouvez commencer un commerce dès demain. Que vous soyez passionné de moto, stylos, verres ou pêche, vous pouvez vendre vos articles en dropshipping sans investir un euro…

De plus, il y a un côté écolo au drop en général (pas le drop chinois, j’en conviens). 🙂 On évite un transport, celui du fournisseur vers les entrepôts du vendeur. Quand on sait que l’empreinte carbone va être au centre des futures préoccupations des marques…

Vous voyez, le dropshipping est vaste. Vous pouvez très bien contacter votre coopérative vinicole du coin, et faire du drop de bouteilles de vins avec eux. Pas besoin d’aller chercher en Chine les fournisseurs de Dropshipping.

Pourtant, dans l’esprit de la plupart des Ecommerçants, Dropshipping rime avec Ali Express. En effet, pendant l’âge d’or, il suffisait de créer un site Shopify, prendre un produit sur Ali Express et de balancer (c’est le mot) une publicité Facebook. Vendez et empochez l’argent était la devise de l’époque…

Le Dropshipping est mort, Vive le Dropshipping!

La fin du drop Ali Express/ Facebook Ads

Je vais être franc, utiliser Ali Express et la pub Facebook est le meilleur moyen de perdre de l’argent. Il peut arriver à la marge d’être rentable. Mais une fois les impôts et la TVA acquittés (ce que peu de formateurs disent) le retour sur investissement ne fait pas rêver…

Cependant, le véritable problème est encore ailleurs. Le coup d’acquisition des pubs sur Facebook a augmenté. Du coup, une fois un client acquis, il faut le conserver. Et malheureusement, il y a quelques problèmes à avoir Ali Express comme fournisseur pour fidéliser votre base client:

  • les délais de livraison sont de l’ordre de 3 semaines. Il est ainsi très dur de fidéliser des clients sur le long terme. Sans parler de la gestion des commandes.
  • la qualité moindre des produits mais surtout des emballages ne permet pas de créer de branding de qualité. Imaginez un produit vendu comme haut de gamme qui arrive avec un paquet Ali Express. Difficile ensuite d’envoyer des emails dans le cadre d’une stratégie marketing d’emailing. Sans parler des produits électroniques pas vraiment aux normes…
  • La logistique pour faire expédier de Chine au client final est aléatoire. De plus, les événements tragiques comme le coronavirus font que la tendance est de se rapprocher d’une chaîne logistique plus courte.

Du coup, il semble évident qu’il faille rechercher de nouveaux fournisseurs.

Notre avis sur le Dropshipping du futur. Rechercher des fournisseurs de qualité

N’oublions jamais que ce qu’il y a de plus important est la satisfaction client. Pas par phylantropisme. Mais parce qu’un client satisfait reviendra acheter chez vous. Et pourra même vous recommander à une autre personne (ce qui équivaut à générer de la publicité gratuite). Et vu les couts publicitaires actuels…

Un bon produit vous apporte aussi moins d’embêtement avec le service client. Et puis il est quand même plus honnête et plus satisfaisant de vendre un produit répondant totalement au besoin de l’acheteur…

Pour ce faire, je vous conseille de sortir des sentiers battus. Trouver un fournisseur n’est pas si compliqué. Abandonnez Ali Express, Alibaba ou les autres grossistes et fournisseurs dropshipping et optez plutôt pour Amazon. Cette plateforme bénéficie du Prime (délai de livraison de 24h) et service client de qualité. Le prix d’achat est quasiment le même que sur Ali Express.

Notre formation Ebay Dropshipping se base sur ce principe. Et je vous assure que ça marche très bien. Mais rien ne vous empêche de choisir Amazon comme fournisseur Dropshipping pour votre boutique Shopify, Prestashop, Magento ou WooCommerce. Quelque soit votre CMS, je pense qu’utiliser la place de marché numéro 1 au monde est la meilleure solution pour vos sites E commerce.

Mais il vous appartient d’aller plus loin pour trouver des produits et savoir quoi vendre. Allez voir votre petit producteur de spiruline (la spiruline est juste un exemple, c’est pas forcément une des niches que j’ai étudiée). Ca vous permettra d’avoir un fournisseur local, qui peut gérer facilement de vos envois. En plus, au niveau du branding et stratégie marketing, imaginez le bon story telling pour votre boutique:

« Notre petit producteur local de spiruline, faisant des productions saines et respectant l’environnement. Loin des standards chinois… »

Les idées sont tellement vastes qu’il ne vous reste plus qu’à passer à l’action. Et je vous garantis que tout le monde sera content. Vous mais aussi le commerçant qui ne fait pas partie des E commerçants, et qui va voir ses ventes exploser!

Rechercher des nouvelles sources de trafic avec vos publicités

Je l’ai déjà dit. Mais la période où la publicité Facebook était la poule aux oeufs d’or est finie. Pour différentes raisons:

  • Il ne vous aura pas échappé que Facebook a eu quelques petits problèmes avec la confidentialité. Résultat: Facebook perd énormément d’utilisateurs. Et se retrouve concurrencer par des réseaux sociaux comme Tik Tok ou Snap Chat.
  • Du coup, Facebook a voulu améliorer l’expérience client. Et a donc réduit le nombre de publicité diffusé sur son réseau social. Conséquence, le coût publicitaire a augmenté en flèche.
  • Comme Facebook Ads a été l’eldorado pour les dropshippeurs, faire uniquelent de la pub Facebook pour vendre un produit n’est plus rentable. Sauf avoir un tunnel de vente béton ou faire des autres ventes dans le futur avec ce même client…

Vous l’aurez compris, je ne suis pas fan de la publicité Facebook. Même si je ne fais pas du Facebook Bashing, tant utiliser ce social media peut être très utile. Notamment faire des publicités ciblées sur une zone géographique. Mais ceci est une autre histoire…

Vous allez me dire « Olivier, tu es bien malin mais il faut utiliser quel régie publicitaire ? ». Je vais faire une réponse claire, ça dépend de votre produit. 🙂

Mais dans le cas général, j’utiliserais Google Adwords et du SEO. En effet, Google est et reste le leader sur les publicités. De plus, contrairement à Facebook et son trafic froid, Google vous amène du trafic chaud par ses publicités mais aussi son référencement naturel. En effet, quand vous recherchez « pantoufle Winny ourson » sur Google, il y a de fortes chances pour que vous fassiez une vente si vous proposez des pantoufles Winny l’Ourson!

En revanche, si vous faites une publicité Facebook à quelqu’un qui aime les Winny l’Ourson alors qu’il prend des nouvelles de ses proches, pas certain que vous ayez un gros taux de conversion.

De plus, sur Google Ads vous ne payez que si des clients potentiels cliquent. Sur Facebook Ads, vous payez quoiqu’il arrive. Même si vous avez zéro clic vers votre site web dans la journée…

Je vais m’arrêter là sur les stratégies publictaires sur Internet car ça nécessiterait une formation complète. Pour finir sur mon avis sur le dropshipping et la publicité, je pense qu’il ne faut pas négliger des réseaux sociaux comme Pinterest, les groupes Facebook, Quora…

Après, il est possible d’utiliser les marketplaces (places de marché en bon français) comme Ebay, Amazon, Cdiscount, qui vous amènent eux les clients. Et donc plus de problème de publicités…

Conclusion: notre avis sur le Dropshipping

Le Dropshipping est un des moyens les plus faciles (avec l’affiliation) pour commencer à vendre des produits sur Internet. Il est aussi l’un des plus rentables car n’engageant aucune perte en l’absence de stocks (sauf les coûts publicitaires). Il faut juste réinventer le business model et sortir des formations toutes faites. Et quasiment identiques.

Pour ceux qui veulent découvrir Ebay et le Dropshipping, je pense que c’est la meilleure façon de démarrer le dropshipping. Et rassurez vous, le problème des publicités est résolu. La marketplace Ebay se charge de tout. Vous n’avez « plus qu’à » vous occuper des conversions. Je vous laisse découvrir ce qu’est Ebay Dropshipping.

Et avant de partir, n’oubliez pas de récupérer votre formation 5 business à lancer en E commerce en 2020. C’est gratuit et c’est fait par Tugan Bara, le meilleur marketeur français.

A bientôt.

Olivier, Ecom Brothers.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note Moyenne 4.3 / 5. Nombre Vote 6

Pas encore de vote. A vous !